Troisième de l’Avent, nous devrions être dans la joie et l’effervescence ; au lieu de cela il y a tristesse et morosité. Il faut se ressaisir et garder la tête haute devant l’adversité. Bon dimanche.