Il y a longtemps que je vous ai parlé lecture, l’échange de janvier avait pour thème : les oeuvres épistolaires, il a été présenté :

lettre d’une inconnue par Stefan Zweig

mon cher fils par Leïla Sebbar

le cercle littéraires des amateurs des épluchures de patates par Anne Barrows & Mary Ann Shaffer

Eux sur la photo par Hélène Gestern

Lettres à Missy par Colette

Lettres à Apollinaires par louise de Coligny-Chatillon

Correspondances 1946-1959 par Albert Camus & René Char

Carnet de route du sous lieutenant Robert Porchon suivi de lettres de Maurice Genevoix

Et pour ma part : lettres de prison par Rosa Luxembourg et « les plus lettres d’amour » recueil de lettres récoltées par un appel lancé pour une émission de télévision dans les années 80.

Nous nous sommes toutes régalées de ces échanges au travers la lecture de lettres.

Pour clore je reprendrai une remarque de Jules Renard : « Ecrire, c’est parler sans être interrompu ».