Ce tableau représente « l’espoir » de voir venir la sérénité ?

Au cours de notre séjour à Marrakech nos pas nous ont conduit au riad « Dar Chérifa » indiqué comme un lieu culturel, un cfé littéraire et nous avons pu découvrir les peintures d’Isabelle Wachsnuth dédiée à la femme et à la violence faite à celles ci. Cette exposition s’appelait de la violence à la résiience, un regard intérieur. 

Isabelle Wachnuth est d’origine française, installée en Suisse, où elle a commencé à peindre au décès de son mari pour estomper son chagrin. 

Elle tente de suivre 4 principes de Sheng Yen : fais face, accepte, maîtrise et alors lâche prise

L’art au travers des c’est amener la lumière là ou il y a l’obscurité afin d’arrêter s’être sous l’emprise de frayeurs, avoir le courage d’accepter la main tendue pour OSER ETRE.

La déclinaison de ces tableaux allait de l’enfernement, la colère, l’espoir, l’harmonie, l’accomplissement, la liberté. 

Cette expo rendant hommage aux femmes est itinérante, la France est elle concernée avec à ce jour la mort de 73 d’entre nous, rien qu’en France, sous les coups ?