Rétrospective de mars

Mars a démarré difficilement puisqu’il a fallu décidé pour MImi de l’envoyer voir s’il existait un paradis pour les chats. 

Sinon nous avons eu une soirée entre amis, très agréable comme il se doit.

Un voyage à Paris annulé pour cause de confinement et nombre de rendez vous médicaux reportés. 

un peu de complications avec le coronavirus car mon père étant en foyer logement il n’a plus accès à la maison de retraite, il faut donc pourvoir à ses courses pour ses repas… 

Le confinement s’étant durci il faut s’organiser, s’occuper, vivre sur soi-même et là reportez vous à mon journal…

Pour parler cuisine et plaisir, connaissez vous ce fromage ? le moliterno à la truffe.; si vous en trouvez ne passer pas à côté. Je le mets dans une boite avec des oeufs destinés à faire une omelette, par exemple et ceux ci prennent le parfum de truffe que dégage le fromage. Ensuite bien sûr il ne faut pas le perdre mais le déguster avec un bon verre. 

Confinement : J15

Pourquoi cette biche en confinement ? Si ce n’avait été le cas nous étions invité à la cloture de la chasse à cour en foret de Brocéliande.

Un clin d’oeil à une amie qui cherchait à savoir qu’elle était cette fleur, une jacinthe sauvage, nous en avons quelques unes dans un coin du jardin un peu sauvage. Tant qu’à la dernière photo c’est mon bouquet de la semaine fait avec les moyens que m’offre le jardin, il aurait pu être plus fourni mais l’homme n’a accepté que je ne cueille qu’un arum, je guette de nouvelles hampes.

Ma journée rien de particulier dans mon emploi du temps, le jardin, je suis allée en course et poster du courrier soit 4000 pas ! Par contre aux niveau des nouvelles deux mauvaises, un homme décédé et un en soin intensif dans une association dont nous faisons partie, nous habitons un village… Le drame s’est qu’ici beaucoup ont travaillé aux chantiers navals à l’époque où l’amiante était reine, comme dans beaucoup d’usines du reste. Il se trouvent à avoir donc pour la plupart des poumons en mauvais pour pas dire en très mauvais état.

Pain de macaroni au jambon

PAIN DE MACARONI AU JAMBON

Ingrédients pour 4 personnes

2 oeufs

20cl de lait écrémé

150g de dés de jambon

300g de macaroni cuit

ciboulette, sel, poivre

Préparation

Battre les oeufs en omelette, ajouter le lait, le jambon coupé en petits dès, la ciboulette, poivrer. 

Incorporer les macaronis et mélanger. Verser cette préparation dans un moule à cake beurré s’il n’est pas en silicone et faire cuire 30 minutes au four (7/210). 

Se déguste chaud avec une sauce tomate et une salade ; froid avec une sauce yaourt aux fines herbes.

Je ne sale pas, je trouve que le jambon suffit. Pour qu’il ne ressorte pas avec le dessus grillé comme le mien couvrir d’une feuille d’alu, là c’est un choix. 

recette issue d’un livre ww, lequel ?

Confinement : J14

Je vois que je n’ai pas fini ma journée d’hier avec mon journal !

Nous avons un météo hivernale donc à la maison, dans le fauteuil, devant la cheminée. Rien de particulier, j’ai encore vécu à l’heure hivernale. Le téléphone fonctionne bien, j’avoue ne pas être fan de cet instrument et suis de ce fait négligente avec les personnes vulnérables de ce fait.

Ma journée s’es déroulée comme les précédentes, le matin, un peu de rangement, … et l’après midi dentelle, là j’avance doucement mais j’espère avoir fini mon napperon avant la fin du confinement ce qui a surpris la présidente de l’association hier matin lorsque je lui ai dit !

Bon nous sommes au matin du J15 ? Quel va être mon programme, allez je vais voir et je m’y mets ! Belle journée.

Je viens de finir de lire un petit opuscule : « neige » suivi de « le violon noir » de Maxence Fermine. Que de poésie et de sérénité en cette période cela a été bien agréable.

Confinement : J13

Un dimanche comme quand le temps n’est pas de la partie, ici il a fait froid et tempête plein nord.

Quelques courses, et oui il faut remplir le frigo et j’espérais que l’ostréiculteur serait là pour faire vraiment un dimanche comme un autre, là raté comme en voulant des fromages italiens chez le fromager mais bonne nouvelle les fromages de chèvre seront là dans la semaine !

Après midi passée à coudre un pull pour bébé et sinon tapisserie donc vraiment rien de plus qu’un dimanche hivernal bien qu’avril soit à la porte. Puis la journée est passé d’autant plus vite que je suis restée à l’heure de saison et ai apprécié par contre le coucher plus tardif du jour.